5 critères à vérifier pendant votre première téléconsultation

Avec le remboursement par l’Assurance Maladie de la téléconsultation, il est possible à présent pour vos patients de vous consulter à distance par visioconférence. Tout comme pour une consultation au cabinet, l’acte est payé par le patient au tarif habituel.

Medaviz.io met à votre disposition une connexion sécurisée qui vous garantit la confidentialité de vos échanges (écrits et oraux), mais aussi de vos paiements. Avant de décider d’une téléconsultation il faut vérifier certains critères.

Pour vous aider à assurer un bon déroulement de la consultation, voici les 5 critères à vérifier pendant toute téléconsultation.

 

  1. Adapter le lieu de la téléconsultation

 

Autant pour le médecin que pour le patient, la téléconsultation doit se dérouler dans un lieu permettant la confidentialité et le déroulé des échanges. Pour cela, il est important que chacun puisse être dans un endroit silencieux, sans interruption ni dérangement, avec un éclairage correct, et un accompagnant si nécessaire.

 

  1. Se connecter à Medaviz.io

 

Le patient et vous-même devez impérativement être équipés d’une webcam (sur smartphone pour votre patient, sur ordinateur pour vous), et passer par votre connexion wifi pour assurer une visioconférence de qualité suffisante.

 

Connectez-vous ensuite à Medaviz.io pour bénéficier de :

  • Une connexion sécurisée qui transmet les données en temps réel ;
  • Une qualité optimale des images et du son ;
  • Une confidentialité des échanges ;
  • Une sécurité des documents envoyés et des règlements.

 

 

  1. Vérifier l’identité de votre patient

 

La position de l’Assurance Maladie sur le remboursement de la téléconsultation est claire : “Le médecin téléconsultant doit connaître le patient”. Ce qui signifie, hors exceptions, que vous devez avoir eu au moins une consultation physique avec lui, que ce soit au cabinet, à son domicile ou dans un établissement de santé, au cours des 12 derniers mois précédant la téléconsultation.

 

Il est donc essentiel pendant chaque téléconsultation de bien vérifier l’identité de votre patient et de l’accompagnant (famille, aidant, professionnel de sante) le cas échéant.

 

  1. Procéder à un examen médical

 

Même si l’examen physique n’est pas possible, grâce à la visioconférence, vous pouvez à la fois mener un interrogatoire précis mais aussi un examen visuel, en accord avec les symptômes et l’histoire médicale de votre patient.

 

L’adaptation de votre communication peut être nécessaire au cours de la téléconsultation :

  • Exprimez-vous dans un langage clair et compréhensible ;
  • Adaptez-vous à votre patient ;
  • Demandez régulièrement si vous vous êtes fait bien comprendre.

N’oubliez pas que vous pouvez aussi le guider vers un auto-examen clinique, éventuellement à l’aide de certains dispositifs comme un tensiomètre par exemple.

téléconsultation

 

  1. Documentez votre téléconsultation

 

Tout comme lors d’une consultation au cabinet, n’oubliez pas de :

  • Donner les informations suffisantes à votre patient ;
  • Vérifier sa compréhension et son consentement ;
  • Respecter une durée de consultation habituelle ;
  • Rédiger un compte-rendu de l’acte conformément aux exigences médico-légales.

 

Vous pouvez tout à fait archiver le compte-rendu de votre téléconsultation dans le “dossier patient” du Dossier Médical Partagé (DMP) pour assurer un meilleur suivi et faciliter la prise en charge coordonnée entre les professionnels de santé.

 

Dr C. Lewandowski

En savoir plus : https://www.ameli.fr/assure/remboursements/rembourse/teleconsultations/teleconsultation

 

Publié par David Lefeuvre

     
    Google + Linkedin Imprimer