Dentiste : 3 cas où proposer la téléconsultation à vos patients

À partir du 15 septembre 2018, le remboursement par l’assurance maladie de la téléconsultation par visioconférence concernera aussi les dentistes. Depuis votre cabinet, grâce à une connexion Internet, une webcam et Medaviz.io, vous pourrez proposer à vos patients une consultation à distance pour vous aider dans l’organisation de votre travail et la prise en charge de vos patients. Pour vous aider à intégrer la télémédecine dans votre quotidien, Medaviz.io vous propose trois cas cliniques concrets :

 

  1. La mycose buccale

 

Vous connaissez bien monsieur Y, âgé de 65 ans, qui est déjà venu vous consulter au cabinet à plusieurs reprises pour ses prothèses amovibles. Il vous contacte pour une langue noire et une douleur dans la bouche depuis quelques jours.

Vous lui proposez une téléconsultation par visioconférence au cours de laquelle vous pouvez observer précisément les symptômes qu’il décrit. Vous diagnostiquez rapidement une mycose buccale et vous lui envoyez directement une ordonnance numérique.

Tout comme lors d’une consultation au cabinet, vous insistez sur l’importance d’une bonne hygiène buccale et le nettoyage de ses prothèses amovibles. Il pourra vous recontacter si les symptômes persistent.

 

  1. Le suivi après une intervention chirurgicale dentaire

 

Vous avez opéré mademoiselle X, âgée de 27 ans, pour une extraction de deux dents de sagesse il y a quelques jours. Elle vous contacte car elle ressent une douleur importante qui l’inquiète.

Pour lui éviter l’inconfort du déplacement, vous lui proposez une téléconsultation via Medaviz.io grâce à la simplicité du système de prise de rendez-vous. Elle vous explique que les antalgiques ne lui suffisent pas mais qu’elle n’a pas d’autres symptômes d’infection ou d’hématome. Après lui avoir expliqué l’importance d’une alimentation molle et de l’arrêt du tabac, vous évaluez avec elle son traitement antalgique.

Grâce à Medaviz.io, vous lui transmettez une nouvelle ordonnance qu’elle pourra présenter dans sa pharmacie. Elle sait qu’elle peut vous recontacter si nécessaire.

 

  1. La carie dentaire

 

Madame Z, âgé de 42 ans, vous demande un rendez-vous pour une douleur dentaire qui semble être en lien avec une carie. Depuis plusieurs jours en effet, elle se plaint d’une douleur vive et continuelle et de maux de tête. Vous lui proposez un rendez-vous au cabinet dans 2 jours, mais en attendant vous souhaitez évaluer les symptômes avec elle lors d’une téléconsultation.

Grâce à la visioconférence, vous observez sa bouche et son visage, et vous constatez une légère enflure de la joue ainsi qu’une rougeur de la gencive. Vous diagnostiquez rapidement un abcès dentaire et vous pouvez déjà lui faire une prescription de bain de bouche antiseptique et d’antibiotiques avant même qu’elle ne vienne au cabinet pour les soins. Cela lui permettra d’être moins douloureuse et de commencer le traitement sans tarder.

Grâce à l’absence de carte vitale dématérialisée et la facturation en mode sésame dégradé sur votre logiciel habituel, votre patiente n’a rien à faire et vous serez rémunéré.

 

Dr C. Lewandowski

Publié par David Lefeuvre

     
    Google + Linkedin Imprimer