Ophtalmologie : 3 cas où proposer la téléconsultation à vos patients

Même sans examen complémentaire, mais grâce à la visioconférence, il est possible non seulement de diagnostiquer mais aussi de traiter vos patients atteints d’un problème ophtalmologique. Inviter les nouvelles technologies dans votre pratique quotidienne vous permettra de gagner du temps en solutionnant certaines pathologies à distance, uniquement par la caméra et votre interrogatoire.

Pour vous aider à mieux comprendre dans quels cas la téléconsultation peut vous être utile au quotidien à partir du 15 septembre 2018, Medaviz.io vous propose 3 exemples d’ophtalmologie pour lesquels vous pouvez traiter vos patients à distance.

 

  1. La conjonctivite virale

 

Madame X, âgée de 36 ans, vous sollicite pour une téléconsultation par visioconférence depuis son travail pour vous montrer son œil. Elle vous explique qu’elle souffre d’une douleur aux deux yeux avec une sensation de grains de sable, et des larmoiements depuis le matin même. Il est vrai qu’elle travaille sous une climatisation, et s’inquiète d’une conjonctivite virale.

Grace à la visioconférence et à votre interrogatoire, vous confirmez le diagnostic. Elle ne présente pas de complications, ni de symptômes justifiant un examen plus approfondi pour l’instant. Après lui avoir expliqué le traitement, vous lui proposez de vous recontacter si les symptômes persistent.

 

  1. L’orgelet

 

Monsieur Y, âgé de 73 ans, vous contacte pour une “boule” au niveau de sa paupière inférieure qui a grossi depuis quelques jours. Ayant du mal à se déplacer, vous lui proposez une téléconsultation par visioconférence.

Il vous montre son œil grâce à la caméra, ce qui vous permet de confirmer le diagnostic d’orgelet simple. Grâce à la plateforme sécurisée de Medaviz.io, vous pouvez lui transmettre directement une ordonnance pour son collyre tout en lui expliquant les modalités du traitement.

Ayant des difficultés avec la gestion de ses papiers, vous lui expliquez qu’il n’aura rien à faire grâce à l’absence de cartes vitale dématérialisée et la facturation en mode sésame dégradé sur votre logiciel habituel.

 

  1. Le corps étranger dans l’œil

 

La maman d’Hugo, 11 ans, vous sollicite pour une téléconsultation car en rentrant de l’école, son fils s’est plaint d’avoir reçu quelque chose dans l’œil. Comme il habite à la campagne, elle vous demande si elle doit venir au cabinet.

Grâce à la visioconférence, vous pouvez observer précisément l’œil d’Hugo. Vous lui demandez de retourner sa paupières supérieur pendant que sa maman enlève le petit corps étranger (un petit insecte) grâce à un coin de mouchoir. Son fils se sent immédiatement soulagé, et vous n’avez qu’à lui faire une ordonnance pour un lavage au sérum physiologique. Grâce à la téléconsultation, vous avez pu diagnostiquer et traiter le problème en évitant une consultation au cabinet.

 

Dr C. Lewandowski

Publié par David Lefeuvre

     
    Google + Linkedin Imprimer